Recherche avancée

Embaixadores dos Estados-Membros da UE pedalam contra as alterações climáticas > L'Ambassade > Histoire des relations entre le Luxembourg et le Portugal >

Histoire des relations entre le Luxembourg et le Portugal

Etablissement des relations diplomatiques entre le Luxembourg et le Portugal

L’établissement des relations diplomatiques entre les deux États remonte à l’accréditation du Vicomte de Pindella, déjà accrédité auprès de Guillaume II, nommé premier ambassadeur portugais au Luxembourg, le 21 mai 1891.

L’ambassadeur portugais Conde de Selir a été nommé le 23 juillet 1896.

Le Luxembourg disposait d’un consul général honoraire avant et après la Deuxième Guerre mondiale à Lisbonne, mais n’a accrédité un ambassadeur résidant au Portugal qu’en 1988 (voir plus loin).

Liens entre les Familles souveraines du Luxembourg et du Portugal

L’histoire des Familles souveraines du Luxembourg et du Portugal est liée depuis le mariage en 1893 du Grand-duc héritier Guillaume (1852-1912 ; futur Grand-Duc Guillaume IV) avec la princesse Marie-Anne de Bragance, Infante du Portugal (1861-1942).

En 1908 la Grande-Duchesse Marie-Anne devint Lieutenant-Représentant avant de devenir huit mois plus tard Régente, fonction qu’elle remplit après la mort de son mari jusqu’ à la prestation de serment de sa fille, la Grande-Duchesse Marie-Adélaïde, le  18 juin 1912.

Du sang portugais coule dans les veines de l’actuel Souverain luxembourgeois dans la mesure où deux de Ses arrière-grand-mères et une de Ses arrière-arrière-grand-mère étaient des princesses de Bragance, filles du roi Miguel du Portugal.

 

Passage de la Famille grand-ducale et du gouvernement en exil via le Portugal

A l’occasion de la Visite d’Etat, S.A.R le Grand-Duc, a mentionné lors du discours à l’occasion du dîner de gala, au Palais national d’Ajuda, le 7 septembre 2010, le fait que Sa grand-mère, la Grande-Duchesse Charlotte, avec Sa famille et plusieurs membres du gouvernement, ont été accueillis au Portugal en juin 1940 lorsqu’ils ont fui le Luxembourg, envahi et occupé par l’Allemagne nazie.

Le rôle exemplaire et extrêmement courageux joué par le Consul général portugais à Bordeaux, Monsieur Aristides de Sousa Mendes, a également été relevé à cette occasion. Un hommage a été rendu  à ce grand homme, qui a non seulement permis le libre passage de la Famille grand-ducale, mais aussi aidé beaucoup de nos concitoyens dont de nombreux membres de notre communauté juive, à échapper aux griffes des nazis par la distribution massive de visas, et cela contre la politique dictée par Salazar.

En été 1940 la Famille grand-ducale a résidé plusieurs semaines à Cascais, avant de s’embarquer pour Londres et les Etats-Unis d’où elle a continué, en coordination avec le gouvernement, à animer la flamme de la résistance luxembourgeoise et la lutte contre l’occupant nazi.

A Cascais un hommage a été rendu à la famille Espírito Santo et à la municipalité pour ce qu’elles ont fait pour le Luxembourg en ces temps difficiles.

Un buste de S.A.R. la Grande-Duchesse Charlotte y a été offert aux autorités locales à la Casa Santa Maria, le lieu d’accueil de la Famille grand-ducale de l’époque, abritant aujourd’hui un musée.

Consulat général honoraire du Luxembourg au Portugal

Le Luxembourg disposait au Portugal d’un Consul général (honoraire) entre octobre 1938 (arrêté grand-ducal du 21 octobre 1938, Mémorial 12.2.1939 no 12), et fin septembre 1940 en la personne du banquier M. Manuel Ribeiro Espírito Santo Silva (1908-1973).

Par la suite M. Joao Maria Bravo, homme d’affaires, a été nommé Consul général honoraire avec juridiction sur les régions du Centre et du Sud du Portugal.

 

Immigration portugaise au Luxembourg à partir des années 1960

Le phénomène exceptionnel de l’immigration au Luxembourg, est marqué par le dynamisme extraordinaire des relations bilatérales et l’immigration en provenance du Portugal qui a commencé dans les années 1960.

Lors de Son discours à l’occasion du dîner de gala, au Palais national d’Ajuda, le 7 septembre 2010, S.A.R le Grand-Duc a souhaité rendre hommage au Portugal et à son peuple. A été relevé l’apport particulièrement important des citoyens portugais au développement économique, mais aussi social et culturel du Luxembourg. Des dizaines de milliers de Portugais sont venus depuis plusieurs décennies s’installer et travailler au Luxembourg. Ils représentent aujourd’hui 17% de la population totale. Notre pays est devenu, proportionnellement à notre population, la terre d’accueil de la plus grande communauté portugaise à l’étranger. Le Grand-Duc a encore estimé que c’est un privilège et une chance de pouvoir compter sur cette communauté dévouée qui joue un rôle croissant dans la vie du pays.

Les autorités luxembourgeoises veulent réussir l’intégration sociale et humaine des immigrants portugais dans le respect de leur identité et de leur culture. L’introduction de la loi sur la double nationalité avec effet au 1er janvier 2009 a été une étape décisive dans cette direction. 

En témoignent aussi les jumelages entre localités, les coopérations très prometteuses entre universités et centres de recherche, les multiples et profitables liens économiques qui se nouent continuellement entre nos milieux d’affaires.

 

Accréditation d’un ambassadeur résidant et ouverture d’une ambassade au Portugal en 1988

Le premier ambassadeur résident du Luxembourg fut accrédité en novembre 1988.
L’ambassade fut ouverte le 7 décembre 1988 en présence des Ministres luxembourgeois et portugais des Affaires étrangères, M. Jacques F. Poos et M. Joao de Deus Pinheiro. L’implantation d’une ambassade témoigne de la qualité des liens multiples qui existent entre le Luxembourg et le Portugal, partenaire, allié et ami. Elle permet d’intensifier la coopération entre les deux pays dans les domaines politique, économique, social et culturel, prenant une importance toute particulière du fait de la présence d’une forte communauté portugaise au Luxembourg.

L’ambassade du Luxembourg au Portugal a pu ouvrir ses portes au 43, Rua das Janelas Verdes, après la rénovation de la maison qui abrite la chancellerie tout comme le consulat.
Le bâtiment, qui a servi de maison d’habitation familiale, a été construit après le tremblement de terre qui a dévasté Lisbonne en 1755 et a servi de couvent avant d’être acquis par l’Etat luxembourgeois.

Dans cette rue habita Eça de Queirós, auteur, entre autres, du roman « Os Maias » dont une partie de l’action se déroule notamment dans la rue Janelas Verdes, dans une maison appelée « O Ramalhete ».

Liste des ambassadeurs du Luxembourg au Portugal

Jean Welter : 1988-1993
Paul Faber : 1993-1998
Paul Duhr : 1998-2003
Sylvie Lucas : 2003-2004
Alain de Muyser : 2004-2010
Paul Schmit : depuis mi-septembre 2010

Depuis 2003 l’ambassadeur du Luxembourg au Portugal est également accrédité au Cap Vert.

Accords  conclus avec le Portugal
Parmi les nombreux accords bilatéraux conclus entre les deux pays mentionnons :

La base juridique des relations culturelles entre la République Portugaise et le Grand-Duché de Luxembourg est constituée par l'Accord culturel du 12 juillet 1982 , entré en vigueur le 10 octobre 1983. Depuis, l'élaboration conjointe des programmes exécutifs de l’Accord cadre est prise en charge par une commission mixte se réunissant en principe tous les 3-4 ans ; le dernier programme, valable pour les années 2008-2011, a été signé à Lisbonne le 4 juin 2008. Notons que cette coopération bilatérale porte sur les domaines de l’éducation, des langues, de la science et de la technologie, de l’enseignement supérieur, de la culture, de la jeunesse et des sports, de la vie associative et de la communication sociale.

Convention entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République portugaise tendant à éviter les doubles impositions et à prévenir l'évasion fiscale en matière d'impôts sur le revenu et sur la fortune, signée à Bruxelles, le 25 mai 1999.
- Loi du 14 août 2000 (Mémorial 2000, A, no. 88, pp. 2060 et ss.)
- Entrée en vigueur le 30 décembre 2000 (Mémorial 2000, A, no. 132, p. 2948)

Avenant en vue de modifier la Convention entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République Portugaise tendant à éviter les doubles impositions et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu et sur la fortune et le Protocole y relatif, signé à Bruxelles, le 25 mai 1999
Et  Protocole additionnel
Signés à Lisbonne, le 7 septembre 2010 à l’occasion de la Visite d’Etat
Pas encore en vigueur

Principales visites

Visite d'État de LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse au Portugal du 7 au 9 septembre 2010
Visite à Luxembourg de M. Anibal Cavaco Silva, président de la République portugaise, le 9 mars 2007